L'histoire de vélo en Hollande

history of bikes in netherlands

A Amsterdam il y a 600.000 vélos pour 760 000 habitants. Des jeunes et des vieux, sous la pluie et sous la neige prennent le vélo pour aller au travail, à visiter des amis, faire du shopping, aller dans une ville voisine, etc. L'image typique d'un matin: une fille en jupe avec des chaussures élégantes au vélo, en tenant un parapluie dans une main et un sandwich dans l'autre, en parlant au téléphone.

Si vous vous promenez dans les rues de la ville vous pouvez voir de differents vélos et vous serez surpris: le plus souvent il sont inesthétiques. Au moyenne, le vélo coûte 250 euros. Plus qu'il est inesthétique, le moins de chance qu'il soit volé. Au moins une fois dans la vie de chaque hollandais le vélo a été volé. On peut obtenir une assurance sur le vélo. L'assurance d'un vélo d'une valeur de 700 euros vous coûtera 50 euros par an, c'est un façon pratique et pas coûteuse.

Tout le monde sait que dans les Pays-Bas il y a la plupart de cyclistes au monde, mais pas tout le monde sait que le mouvement dynamique et sécurité n'est pas lié aux circonstances historiques, mais en raison des protestations de masse des citoyens, entendus par le gouvernement. Dans les années soixante-dix du dernier siècle, il n'y avaient presque pas de pistes cyclables. Le développement économique a conduit à l'augmentation de consommation de voitures. En 1971, seulement 3.300 cyclistes ont perdu la vie sous les roues des voitures, 400 d'entre eux étaient des enfants de moins de 14 ans. Les gens ont commencé à quitter la région, exhortant le gouvernement à prendre des mesures pour arrêter le massacre sur les routes. Quand en 1973, il y avait la crise de l'essence et de nombreux propriétaires de voiture ont transféré au vélo, l'Etat a décidé de modifier l'infrastructure du pays, mettant en scène fitchpad (des pistes cyclables). En 2010, 640 personnes sont morts à la suite d'accidents dans la route.

Aux Pays-Bas il y a même un monument du vélo de bronze.

Un citoyen ordinaire d'Hollande n'a pas peur même d'un mauvais temps. Il prend un vélo dans tous les temps et à n'importe quel moment de la journée ou de la nuit. Et à tout âge!

Il faut dire que le vélo est très confortable, bon pour la santé et c'est un excellent moyen de vous garder en bonne forme physique.